Retour

MAISON CF

Cette commande a été une belle occasion de construire une maison secondaire sur un site d’exception dont les caractéristiques ont conféré au projet sa volumétrie et sa composition globale. De la rue, le monolithe sombre est constitué d’une vêture composée de deux matériaux naturels qui, par leur format et leur calepinage, permettent de générer de manière harmonieuse les façades et la couverture que forme l’enveloppe protectrice de la maison. La verrière, par contraste, assure le lien avec le mur en pierre de la maison voisine et permet de diffuser la lumière naturelle en maintenant une transparence est-ouest permanente. Le pignon dont le pliage résulte de la découpe parcellaire, génère la forme trapézoïdale et sculpturale de la cheminée. Les volumes de la maison et de la « loge » annexe, trouvent leur justification en réponse aux lignes de force du terrain, aux contraintes de mitoyenneté, de circulation, d’orientation et des gabarits des maisons voisines.

La maison est un corps sur pilotis dont le cœur en sapin blanc contraste avec son épiderme noir et dont l’implantation, issue du contexte îlien confère, sous la verrière, une double vue sur la mer. Côté jardin, la maison s’ouvre totalement en partie basse ; la cuisine s’étend sur la terrasse, décollée du sol par une série de marches à l’horizontalité accentuée. A l’étage, une terrasse sur pilotis offre à la chambre principale une vue sur la mer et sculpte la façade d’une généreuse avancée. Côté rue, la maison est dotée de larges volets extérieurs qui, ouverts, rendent le rez-de-chaussée entièrement traversant. La faille que forme la verrière articule les étages par un escalier-bibliothèque en bois et une échelle en acier tous deux dessinés sur-mesure, tout comme le reste des aménagements intérieurs.